Quinoa / potimarron / maïs / noix de cajou

Changement de programme…

Première visite au marché depuis le retour des vacances. En quittant le bureau hier en fin de journée pour aller au marché, j’avais une idée bien précise de ce que je voulais: des petits courgettes (jaunes de préférence). J’avais en tête de les râper (crues) pour les associer à des pois chiches dans une salade bien citronnée*.

Mais c’était sans compter sur la (bonne) surprise du jour: les premiers potimarrons sont arrivés!!!  Je voue un amour profond à ce légume et à plein d’autres courges d’hiver (mmmmh le gratin de courge spaghetti…). Impossible de résister!

Pas loin des dits potimarrons se trouvaient également des beaux épis de maïs sucré. J’ai donc décidé d’associer les deux dans une salade douce et croquante.

Voilà donc comment je me suis retrouvée en plein mois d’août à cuisiner du potimarron rôti.

Généralement, je fais rôtir mon potimarron au four. Pour cela, rien de plus simple. Je le coupe en gros dés sans le peler (s’il est bio). Je l’arrose ensuite d’un peu d’huile d’olive et d’un liquide type miel – sirop – vinaigre balsamique pour le faire caraméliser. je rajoute également quelques épices (cumin, carvi, graines de moutarde, sésame, etc.) et parfois un oignon rouge émincé. Au four à 220°, et on l’oublie pour 30-40 minutes pour ensuite profiter d’un délicieux potimarron fondant et caramélisé qui se mange aussi bien chaud que tiède ou froid.

* Je n’abandonne pas mon idée, suite au prochain numéro.


Ingrédients (pour 2 personnes ou 2 boîtes)

La base:

  • 1/2 potimarron
  • 1 épi de maïs (ou une quantité équivalente de maïs surgelé)
  • 100g de quinoa
  • 1 poignée de noix de cajou
  • 1 oignon rouge

Assaisonnement:

  • 1 c.s. d’huile d’olive
  • 1 c.s. de sirop d’érable, de miel ou de vinaigre balsamique
  • 1 c.s. de graines de cumin
  • 1/2 c.c. de purée de piment
  • 1/2 c.c. de paprika (fumé)
  • 1 c.s. de sauce soja ou sel
  • Coriandre fraîche
  • Fleur de sel

Faire cuire le quinoa selon les instructions du paquet. Je compte 2 volumes d’eau pour 1 volume de quinoa et je laisse cuire à feu doux sans couvercle pendant environ 10 minutes.

Faire rôtir le potimarron. Préchauffer le four à 220°. Couper le potimarron en deux (l’autre moitié se conserva sans problème quelques jours au frigo). Enlever les graines à la cuillère à soupe. Couper le potimarron en tranches d’environ 2 cm d’épaisseur pour les couper ensuite en dés. Mettre le potimarron dans un plat allant au four, ajouter l’oignon coupé en rondelles, l’huile d’olive, le sirop d’érable (ou un de ses substituts), le cumin et un peu de fleur de sel. Bien mélanger. Enfourner jusqu’à ce que le potimarron soit tendre en mélangeant de temps en temps (30 à 40 minutes).

Profiter de la fin de la cuisson du potimarron pour faire dorer les noix de cajou au four peendant 5-10 minutes (en surveillant bien).

Faire cuire le maïs. J’ai faire cuire l’épi entier (avec ses feuilles) 20 minutes au four vapeur. Il est aussi possible de le faire cuire à l’eau pendant environ 10 minutes. J’ai ensuite utilisé un couteau bien tranchant pour enlever les grains en raclant bien l’épi.

Mélanger le quinoa, le potimarron, les noix, le maïs et le reste de l’assaisonnement. Cette salade se déguste aussi bien tiède que froide le lendemain.

Et vous, vous êtes parfois pris d’idées soudaines en allant faire les courses?

Quinoa / radis / courgette / feta

Me voilà avec une nouvelle boîte réalisée dans le cadre du programme « échange de bon procédé« . Une garde de crevette* = une bonne petite boîte dans le frigo.

J’ai des plantes aromatique dans mon (petit) jardin dont de la menthe. Et la menthe ça pousse vite! Je cherchais donc une idée pour associer menthe et les quelques légumes de mon bac dans le frigo (à partir du mercredi, les réserves baissent dangereusement). Je me suis souvenue d’une soupe de type « gaspacho »  à base de courgettes crues et de menthe.

Pour cette boîte, j’utilise donc des courgettes crues que je râpe. Pour cela, je vous conseille d’utiliser des courgettes pas trop grandes et bien fermes. Et si vous trouvez des courgettes jaunes, c’est encore meilleur.

Une petite boîte pleine de fraîcheur pour les jours de chaleur qui s’annoncent (mais bon, on ne va pas se plaindre non plus)….


* La crevette en question n’est pas encore convaincue par mes goûts alimentaires, elle a donc un droit à une petite boîte de boulettes sauce tomate congelées pour l’occasion lors de ma dernière fournée.

Ingrédients (pour 1 personne)

La base:

  • 50g de quinoa
  • 1/3 courgette
  • 1/3 de botte de radis
  • 50g de feta
  • 1 petit oignon jeune

Assaissonement:

  • 4-5 feuilles de menthe
  • 1 c.s. d’huile d’olive
  • 1 bon filet de jus de citron
  • Sel et poivre

Faire cuire le quinoa selon les instructions du paquet. Laisser refroidir.

Râper la courgette. J’achète des courgettes bio donc je me contente de bien les laver et je les mange avec la peau.

Couper les radis en petits dés.

Émincer l’oignon.

Émietter la feta.

Ciseler les feuilles de menthe.

Mélanger le tout dans votre petite boîte avec le citron et l’huile et c’est prêt!

 

Carottes / avocat / noix de cajou

Une petite salade légère mais pas trop.

J’ai préparé cette salade « un lendemain de veille ». Je voulais manger quelque chose de léger (pour compenser le paquet de frites à 1h du mat’ ;-) mais avoir quelque chose de suffisamment consistant pour ne pas avoir faim 1h après mon repas. C’est une excellente salade fraiche (surtout grâce aux herbes). Si vous voulez quelque chose d’un peu plus consistant, rajoutez un reste de riz cuit ou de nouilles asiatiques. Ingrédients (pour une personne)

La base:

  • 3 carottes moyennes
  • 1/2 avocat coupé en dés
  • une dizaine de noix de cajou

Assaisonnement:

  • Herbes fraîches ciselées: menthe (3 ou 4 feuilles), coriandre (un petit bouquet)
  • Un bon filet de jus de citron
  • 1 c.s. de sauce soja
  • 1/2 c.c. cumin
  • 1/ 2 c.c. de purée de piment (ou un petit piment émincé)

Raper les carottes. J’utilise mon fidèle robot mais si vous êtes un peu plus courageux que moi, raper les carottes à la main avec une grosse tape. On peut aussi utiliser des carottes déjà râpées mais je trouve ça un peu dommage, raper une carotte ne prend pas beaucoup de temps et la différence de goût et de fraîcheur vaut largement le petit effort.

Faire griller les noix de cajou. Vous pouvez soit les griller à la poêle ou les passer quelques minutes sous le grill du four (en surveillant bien car ça brûle très vite). Une fois que les noix ont un peu refroidi, les hacher en petits morceaux.

Couper l’avocat en dés et bien l’arroser de jus de citron.

Mélanger les carottes, l’avocat les noix de cajou et l’assaisonnement et c’est prêt! Cette salade peut sans problème se préparer à l’avance.